200 animaux maltraîtés ont été secourus et découvrent pour la première fois la lumière du jour.

Une mission d'infiltration a permis de fermer l'une des usines à chiens les plus désastreuses de tout le Mississippi. 200 animaux environ ont été arrachés à des conditions de vie effroyables.

Plus de 100 000 usines à chiots sont en fonction aux USA, et les organisations comme l’Animal Rescue Corps (ARC) font de leur mieux pour mettre un terme à ces pratiques horribles. Les bénévoles appartenant à ces organisations animalières mettent en place des opérations choc aux quatre coins du pays, afin de prendre ces usines la main dans le sac, et de secourir ces pauvres animaux innocents. Ces bénévoles se font ainsi passer pour des clients potentiels, et rendent visite aux éleveurs suspectés de gérer des usines à chiots, afin d’enquêter sur leurs installations.

- Publicité -

Si l’éleveur est en infraction, alors le groupe revient un peu plus tard, en compagnie des autorités locales. L’une des découvertes les plus récentes de l’ARC a mis à jour certaines des pires conditions de vie jamais vues dans l’une de ces usines à chiens.

Animal Rescue Corps
Animal Rescue Corps

Selon le Dodo, les bénévoles infiltrés ont se sont rendus dans une installation du Mississippi, suspectée d’être une usine à chiens, mais ils n’ont pas eu l’autorisation de visiter ces bâtiments. Ce qui a aussitôt mis la puce à l’oreille des autorités. Le couple a eu le droit d’emmener un chiot avec eux, mais ce chiot souffrait de nombreux problèmes de santé, et n’était clairement pas bien soigné.

C’est alors que l’ARC est revenu, accompagné d’un mandat de perquisition, et des forces de police. Ce que l’organisation a trouvé là était absolument choquant.

Animal Rescue Corps
Animal Rescue Corps

Scotlund Haisley, membre fondateur de l’ARC, a donné une interview exclusive au Dodo, au sujet de la crasse et de la souffrance qu’ils ont découverts sur les lieux de l’enquête.

- Publicité -

Attention, certaines des photos ci-dessous sont assez explicites.

Animal Rescue Corps
Animal Rescue Corps

Haisley a expliqué que les bénévoles ont découvert des chiots dans le moindre recoin de cette propriété. Il y avait des chiots entassés dans toutes les niches, dans tous les bâtiments, et même dans des clapiers à lapins. Certains étaient enchaînés, tandis que d’autres erraient, en liberté, dans la propriété. Outre des chiens, l’ARC a aussi découvert de nombreux poulets, des dindes, et un âne.

Animal Rescue Corps
Animal Rescue Corps

Tous les secteurs de la propriété interdits d’accès étaient dans des conditions tellement déplorables que les bénévoles ont dû porter des masques pour pouvoir respirer. Cela les a aidés à faire face aux odeurs d’urine et d’excréments, omniprésentes.

Animal Rescue Corps
Animal Rescue Corps
- Publicité -

La découverte la plus bouleversante s’est produite dans la grange. Des centaines d’animaux aux portes de la mort y étaient entassés dans des cages et des enclos. Couverts de crasse, de vers et d’autres horreurs indescriptibles, certains de ces animaux n’avaient même jamais vu la lumière du jour.

Animal Rescue Corps
Animal Rescue Corps

Un par un, ces pauvres bêtes ont été secourues de ces conditions de vie infernales. Environ 200 animaux ont été extraits de cette propriété. Malheureusement, de nombreuses bêtes n’ont pas survécu à cette expérience. Un vétérinaire a déclaré que la première cause de mortalité de ces animaux maltraités était le manque de nourriture.

Animal Rescue Corps
Animal Rescue Corps

Le propriétaire de cette usine à chiens n’a pas encore été officiellement inculpé pour son crime. Néanmoins, l’établissement fait l’objet d’une enquête, et des charges sérieuses sont inévitables.

Animal Rescue Corps
Animal Rescue Corps
- Publicité -

Pour savoir comment contribuer à la mission de l’Animal Rescue Corps, rendez-vous sur son site officiel. Vous pouvez aider à offrir à des animaux, comme ceux-ci, une seconde chance dans la vie.

Animal Rescue Corps
Animal Rescue Corps
Animal Rescue Corps
Animal Rescue Corps