Cette photographe espérait immortaliser la guérison de sa chienne, mais elle ne peut que lui faire des adieux bouleversants.

Lorsque Jasmina Lozar Povše a aperçu Lilly dans un refuge, lors d’une mission de sauvetage animalier en Croatie, elle ne pensait pas être prête à adopter une nouvelle chienne. Jasmina souffrait d’asthme chronique et d’allergies, et parfois, elle n’était même pas en mesure de sortir en plein air. Elle était persuadée d’être incapable d’offrir une vie correcte à Lilly.

- Publicité -

Mais lorsque son amie est revenue au refuge, deux semaines plus tard, et a vu que Lilly était toujours là, Jasmina a compris qu’elle devait l’adopter au plus vite. Lilly était couverte de puces et de tiques, et était dans un état physique déplorable, déprimée et apeurée. Il a fallu des mois pour qu’elle se remette sur pieds après s’être installée chez Jasmina, mais le résultat en valait la peine.

JASMINA LOZAR POVŠE ©
JASMINA LOZAR POVŠE ©
JASMINA LOZAR POVŠE ©

Lilly a rapidement rendu au centuple l’affection qu’elle avait reçue. Elle a incité Jasmina à combattre son asthme, et à retrouver un mode de vie plus normale. “Elle a réussi à me convaincre de sortir et de l’emmener en promenades”, explique Jasmina à Metro.co.uk.

“C’est ainsi que ma guérison a commencé”, raconte Jasmina, “il ne m’a pas fallu longtemps pour que je cesse de prendre des médicaments, que je recommence à respirer normalement, et que je me trouve enfin une meilleure amie pour la vie”. Il a rapidement été clair que ces deux-là devenaient inséparables.

- Publicité -
JASMINA LOZAR POVŠE ©
JASMINA LOZAR POVŠE ©
JASMINA LOZAR POVŠE ©

Malheureusement, la situation a commencé à changer pour le pire en octobre dernier. Le comportement de Lilly avait changé, elle était léthargique, et semblait souffrir. Jasmina l’a emmenée chez le vétérinaire, mais le diagnostic n’a pas été aisé à établir. Elles ont dû se rendre chez de multiples vétérinaires, et Lilly a subi des centaines d’examens.

Lilly, cependant, a fait face à cette épreuve sans broncher. Jasmina voulait immortaliser l’attitude et la force incroyables de Lilly. Tout le monde pensait que cette chienne enjouée allait se remettre vite.

JASMINA LOZAR POVŠE ©
- Publicité -
JASMINA LOZAR POVŠE ©
JASMINA LOZAR POVŠE ©

Si seulement les choses avaient pu se dérouler ainsi. “Chaque jour, elle s’est battue, et n’a jamais baissé les bras. Pas même une seule fois. Durant des centaines d’examens, et des dizaines de visites chez le vétérinaire, elle n’a jamais émis le moindre bruit. Et tout au long de ce combat, j’ai commencé à prendre des photos, en espérant immortaliser sa guérison… mais j’ai fini par immortaliser nos adieux bouleversants”, explique Jasmina.

Bien que ce soit probablement le projet le plus difficile auquel Jasmina se soit consacrée, c’est aussi probablement le plus beau. Elle a immortalisé le combat de Lilly d’une manière témoignant de son amour et de son dévouement à sa compagne canine.

JASMINA LOZAR POVŠE ©
JASMINA LOZAR POVŠE ©
- Publicité -
JASMINA LOZAR POVŠE ©

“Lilly était ma première chienne, mon premier amour, et elle m’a sauvé la vie”, explique Jasmina. “Lorsque je l’ai adoptée, je souffrais de nombreuses crises d’asthme, et je l’ai emmenée quotidiennement en promenade – elle m’a guérie.” En dépit des efforts de Jasmina et de nombreux vétérinaires, un diagnostic n’a été établi que bien trop tard pour Lilly.

En début d’année, Lilly est décédée d’un cancer du foie. “Mon cœur s’est brisé lorsque je l’ai perdue, et bien que je ne veuille pas la laisser partir, je n’ai pas eu le choix. Elle restera toujours dans mon cœur (et sur ma peau)”, explique-t-elle à Metro.co.uk.

L’inconvénient majeur d’aimer les chiens, c’est que leurs vies sont bien trop courtes. Mais comme tous les maîtres le savent, cette brève période de notre vie passée avec nos toutous vaut bien tout le chagrin du monde. Les photographies de Lilly prises par Jasmina sont époustouflantes, et nous espérons qu’elles apporterons du réconfort à certaines personnes durant ces moments difficiles.

SOURCEIheartdogs

Partagez vos commentaires ci-dessous