Ils découvrent une chienne perdue et épuisée en forêt, et la transportent sur plus de 5 kilomètres pour la ramener en lieu sûr.

Alors que ces trois randonneurs traversaient une section reculée du Parc National du Mont Glorious, en Australie, ils ont entendu des bruits d’éclaboussures en provenance d’une crique toute proche. Ils se sont approchés lentement et silencieusement, en s’attendant à tomber sur un kangourou, ou un ornithorynque, mais ils ont été stupéfaits de tomber sur une chienne rondouillarde, qui peinait à s’extirper de l’eau.

- Publicité -

des_randonneurs_decouvrent_une_chienne-01

Les randonneurs ont créé un lasso à partir d’une corde et d’un bâton, afin d’extirper la chienne de l’eau gelée. Cette chienne stérilisée et bien nourrie était probablement tombée dans une zone plus profonde de la crique, et s’était épuisée à tenter d’en sortir.

des_randonneurs_decouvrent_une_chienne-02

Terrifiée et désorientée, la chienne a tenté de fuir ses sauveteurs en pataugeant dans l’eau. Le trio de randonneurs l’a entourée, inquiet à l’idée de la perdre de vue dans ce territoire assez difficile.

Cette zone était située à plus de 5 kilomètres de toute zone industrielle et résidentielle, et si elle retombait dans l’eau glacée, elle ne passerait probablement pas la nuit. Ils ont commencé à mettre au point un plan pour l’arracher à cette eau glaciale, dans cette forêt reculée, et la ramener en sécurité.

- Publicité -

des_randonneurs_decouvrent_une_chienne-03

La randonneuse s’est lentement approchée du refuge de la chienne, dans les buissons. Après s’être assise à ses côtés pendant quelques minutes, pour la rassurer, elle a tendu la main pour la gratter derrière l’oreille. La pauvre chienne lui a alors répondu, d’un coup de langue sur la main.

des_randonneurs_decouvrent_une_chienne-04

Progressivement, la chienne (rebaptisée Miss Piggy), a commencé à faire confiance aux randonneurs, et a même posé la tête sur les genoux de la femme. Ils ont bricolé un harnais à partir de cordes d’escalade, mais Miss Piggy était trop épuisée et effrayée pour réussir à franchir le terrain difficile et rocheux.

des_randonneurs_decouvrent_une_chienne-05

- Publicité -

Les randonneurs situés à l’arrière ont essayé de la pousser ou de la transporter, mais c’était là-aussi trop dangereux ou difficile. Ils ont alors décidé qu’ils devaient créer leur propre moyen de transport s’ils voulaient ramener Miss Piggy en lieu sûr.

des_randonneurs_decouvrent_une_chienne-06

Un des randonneurs est retourné jusqu’à leur véhicule – plus d’une demi-heure de marche aller-retour – pour aller chercher un grand sac en tissu, et ils ont bricolé une civière à partir de cordes, de serviettes, et d’une grosse branche.

des_randonneurs_decouvrent_une_chienne-07

Les deux hommes ont alors porté la chienne de 45 kilos, tandis que la femme leur ouvrait la voie, déblayant les branches et les débris qui se trouvaient sur leur passage. 45 minutes plus tard, ils avaient rejoint leur véhicule, et Miss Piggy a alors commencé à se métamorphoser. Et lorsqu’ils sont enfin rentrés chez eux, elle remuait la queue avec enthousiasme, et souriait de tous ses crocs.

- Publicité -

des_randonneurs_decouvrent_une_chienne-08

Le trio a publié en ligne la photo de Miss Piggy, et ils ont rapidement retrouvé son identité. Miss Piggy s’appelait en fait Elly-Bob, une chienne précoce et vraiment appréciée par ses maîtres, qui s’était échappée du jardin de ces derniers, situé à plus de 16 kilomètres de l’endroit où elle avait été retrouvée.

des_randonneurs_decouvrent_une_chienne-09

Bobby – tel que la surnomme son maître – avait disparu plus de trois semaines plus tôt ! On ignore toujours comment elle a bien pu finir dans le bush australien, mais Bobby est dans une forme étonnante, malgré les épreuves qu’elle a traversées, et elle est ravie de retrouver son maître !

SOURCEIHeartDogs

Partagez vos commentaires ci-dessous