L’histoire du sauvetage de ce pit-bull au sourire narquois prouve à quel point l’amour est une chose importante.

Gruber est bien plus qu’une adorable trogne.

L’histoire_du_sauvetage_de_ce-01

Gruber le pit-bull a un petit sourire narquois et sceptique, ce qui lui donne parfois un air un peu gêné. Vous l’avez sans doute déjà vu. Même votre mère l’a probablement déjà vu.

- Publicité -

Gruber est l’objet d’un de ces mème internet qui font très rapidement le tour de la toile et qu’on a l’impression de connaître depuis toujours. Gruber est si charmant et célèbre que George Takei, le géant des réseaux sociaux, a même partagé récemment cet adorable mug.

Cette publication a, à elle seule, reçu plus de 81 000 mentions “j’aime”.

En réalité, Gruber a également d’autres expressions. Mais elles ne sont pas toutes aussi mignonnes.

Sa maîtresse, Shannon Sanzi, aimerait que les gens les voient aussi.

Il y a deux ans et demi, Gruber est arrivé dans un refuge animalier urbain. Shannon se souvient que les documents de ce refuge indiquaient qu’il avait été trouvé errant, une chaîne autour du cou. La chaîne tenait grâce à du chatterton.

Il a eu de la chance, il a été remarqué et amené au refuge par un groupe de secours du nom de Pibbles and More Animal Rescue.

L’époux de Shannon, Matt, a vu la photographie de Gruber prise par ce groupe. Le fait d’être photogénique en a donc fait un mème, mais lui a aussi permis de trouver un foyer. Selon Shannon, Matt est tout de suite tombé sous le charme, “et a dit que nous devions l’adopter. Il savait que sinon il ne quitterait jamais le refuge”.

- Publicité -

Gruber a rejoint la famille en janvier 2014, chez eux dans le nord de l’État de New York. Et malgré le cliché qui a entraîné son adoption, “c’était une épave. Il était en piteux état.”

Le jeune chien était maigre, couvert de coupures et d’ecchymoses à force d’essayer de s’échapper de son chenil.

Il était également terriblement anxieux.

Une fois, Gruber a été accidentellement enfermé dans la chambre de la fille de Shannon et il l’a ravagée. S’il ne peut se rendre dans la pièce dans laquelle il cherche à entrer, il halète, court, saute, bave et se met généralement dans tous ses états.

Le week-end dernier, Gruber a sauté du canapé et s’est mis à aboyer quand la fille de Shannon est entrée dans la pièce. Cela a réveillé le dernier-né, un petit bébé, qui a commencé à pleurer. Pour couronner le tout, il a déféqué dans la maison et cassé quelques choses.

Chaque fois qu’ils essaient d’enfermer Gruber cela ne fait qu’aggraver son anxiété. En plus d’être affolé, il se blesse en essayant désespérément d’échapper au confinement.

C’est aussi dur à vivre pour ses maîtres que pour lui. Cela peut être épuisant.

Shannon a ajouté : “Nous l’avons mis sous Prozac et pendant un moment cela a semblé le soulager.”

- Publicité -

Shannon craint que l’anxiété de Gruber n’ait empiré à la naissance de leur cadet, Caiden, il y a un an et demi. Mais au moins à cette époque, Gruber allait bien.

“Il l’adorait. Il se couchait à ses côtés, qu’il soit dans son berceau ou sur autre chose, et lui faisait des léchouilles.”

Gruber est suivi par un comportementaliste canin et le vétérinaire fait au mieux avec les médicaments. Ils essaient de soulager cette anxiété.

Vivre avec sa sœur canine Roxy l’aide également.

Mais l’anxiété est toujours là. Elle est visible sur sa gueule. Elle est visible dans son comportement. Elle est visible partout.

“C’est difficile. Il s’agit d’un important vecteur de stress.”

Donc Gruber est perturbé. Et il sème la pagaille.

Mais Shannon l’aime. Sa famille entière l’aime, même si la fille de Shannon aimerait bien qu’il arrête de lui aboyer dessus lorsqu’elle entre dans le salon.

- Publicité -

Une fois que la trogne de Gruber a fait le tour d’internet, encore récemment grâce à cette superbe publication de George Takei, Shannon a lancé une page Facebook montrant les autres aspects de la vie de Gruber. Ses autres expressions. Les mignonnes, mais aussi ses essais.

Elle pense que Gruber est ainsi car il n’a pas été bien traité lorsqu’il était plus jeune. Elle veut lui faire savoir que même s’il n’a pas encore réussi à totalement tourner la page de cette vie antérieure, elle l’aime quand même. Elle souhaite que les gens qui ont admiré ces clichés amusants le sachent aussi.

Gruber mérite cela. Peut-être même plus qu’un chien qui ne détruit pas de bibelots ou aboie aux moments inopportuns, ou fait ses besoins n’importe où.

Pour Shannon, “c’est un chien fantastique, affectueux et fidèle, et il fait énormément d’efforts pour être un bon chien, mais l’anxiété l’empêche de donner le meilleur de lui-même. Ce sont des humains qui lui ont fait ça, donc je vais essayer de lui apporter ce que je peux.”

Cette expression ironique et amusante aurait pu rendre Gruber célèbre. Cet air, celui que vous pouvez admirer sur le cliché ci-dessus, est la préféré de Shannon.

Il est ainsi lorsqu’il la regarde faire la vaisselle du soir. Il reste assis et la regarde, attendant qu’ils aillent regarder la télévision dans le salon.

Gruber ne peut pas se coucher sur le canapé avec Shannon, car il devient très protecteur. Il “panique à chaque son ou chaque fois que quelqu’un rentre dans la pièce.”

“Il m’attend. C’est un ami fidèle et il ne me laisse pas tomber, donc je dois en faire de même.”

SOURCEBarkpost

Partagez vos commentaires ci-dessous